L'intelligence est la force, solitaire, d'extraire du chaos de sa propre vie,

la poignée de lumière suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi,

vers l'autre là-bas, comme nous égaré dans le noir.

Christian Bobin

psy saumur

Anne-Cécile FOUBERT

Psychothérapie - Thérapie existentielle

22 rue de la Petite Bilange 49400 Saumur

06 75 84 88 63

annececilepsy49@gmail.com

Des séances sur Doué en Anjou

sont possibles le samedi.

Je suis une femme, une épouse et une maman de 3 enfants, je vis depuis 7 ans dans un hameau viticole du Maine et Loire au sud de Saumur, après un virage de vie à 90 degrés décidé un soir de la fin août en rentrant de vacances à l'arrêt dans « les-bouchons-sur-le-périph-parisien »…C’est à ce moment-là précisément que j’ai éprouvé au plus profond de mes tripes que la vie que je menais n’avait pas de sens, que j’avais l’impression de ne vivre qu’1 mois par an (celui où j’étais en vacances…) à ce moment là que j’ai pris conscience que si la vie était courte elle me proposait quand même l’occasion de lui donner du sens c’est-à-dire de la valeur et un cap, une direction, une vie sensée me paraissait possible à condition d’accepter que la balle était dans mon camp et que c’était à moi, à nous, d’opérer un changement, autrement dit « qu’une vie meilleure n’allait pas nous tomber du ciel ».

S’ensuit une reconversion professionnelle pour mon mari (vigneron), un retour à la terre pour toute la famille, un changement de rythme et de regards sur LA vie pour moi.  

Après cette reconversion collective et familiale, il me manque quelque chose : je ne me suis pas occupée de trouver un travail qui fait sens pour moi !

 

La « relation d’aide » me fait de l’œil, parfois je rêve même d’être « psy », je m’inscris à Paris 8 qui propose un cursus de psycho en distanciel, ce format d’apprentissage me parait raisonnable et compatible avec une vie de famille, au dernier moment je renonce, je ne veux pas avaler de la théorie seule dans mon coin (ça c’est la version officielle), mais soyons honnête : en réalité je flippe, j’ai peur de l’échec, de reprendre des études après un parcours scolaire chaotique, alors en attendant je m’oriente vers l’action sociale, où j'ai pu faire vivre dans la matière des valeurs essentielles pour moi, comme la solidarité, l'engagement, mais aussi l'acceptation des libertés et limites de chacun, je continue cette activité à l’association Corylus à Saumur à raison de quelques heures par semaine en tant qu’accompagnatrice en insertion sociale et professionnelle.

En parallèle je découvre la formation de l’Approche Pearl, un institut de formation à la Psychothérapie Existentielle, dont l’approche s’inscrit dans le courant humaniste et existentiel de la psychothérapie : ce courant insiste sur l’importance de l’expérience subjective de la personne, et le thérapeute s’y préoccupe davantage de la croissance positive de la personne que de la pathologie ou du « symptôme ». L’accent est donc mis sur l’existence de la personne plutôt que sur sa personnalité, le but étant de l’aider à identifier sa façon personnelle de relever les défis que la vie lui propose pour qu’elle puisse retrouver sa propre voie.

Je poursuis pendant 3 ans la formation théorique et pratique, formation certifiante de Psychopraticien, depuis 2020 je suis certifiée en tant que Psychopraticienne et reçois à mon cabinet de psychotherapie psy saumur pour des consultations ou téléconsultations.

 

J'ai réalisé une psychothérapie personnelle et je fais également superviser ma pratique : cela signifie que je consulte régulièrement un de mes confrères pour des séances au cours desquelles je peux faire le point sur mon travail. La supervision constitue un engagement déontologique majeur, elle vous assure que je suis en permanence en questionnement et en processus d’amélioration, qu’à aucun moment je ne pense détenir une quelconque Vérité définitive et indiscutable.

 

Je suis aussi engagée au quotidien dans une approche méditative de pleine présence, approche dans laquelle on ne va pas s’imposer de faire le vide dans sa tête, de se calmer, ou d’être zen… mais plutôt s’inviter à rencontrer ce que l’on vit, à être présent à son présent en acceptant d’aller à la rencontre de nos pensées, émotions, sensations dans une posture d’accueil et d’humilité.

Et ce qui donne du sens à ma vie c'est d'être présente à la traversée de vos difficultés et de vos souffrances, de vous proposer une écoute et un dialogue thérapeutique qui permettra de leur donner du sens, de vous aider à cheminer vers une meilleure connaissance vous, de vos ressources, et vous permettre d'atteindre les objectifs de thérapie que vous vous serez fixés.